Paranoïa incurable et hantise de faux complots !

Les Guinéens de l’intérieur ainsi que ceux de l’étranger se sont désormais habitués à la paranoïa incurable et suffoquée d’Alpha Condé, mais surtout par la hantise au quotidien du vieil homme de Sékhoutouréya, par les vrais faux complots attribués si outrageusement à des adversaires bien plus supposés que réels.

Alpha est débordé par les appels de ses pairs ouest africains, mais aussi par la rue, tant à Conakry que dans l’arrière-pays et, visiblement, les montagnes d’argent qu’il déverse pour acheter les consciences n’y suffisent plus. Ceci peut donc expliquer cela.

Alpha Condé semble avoir bien appris les stratagèmes inspirés des régimes autocratiques et outrancièrement liberticides. La supposée eau empoignée de l’entre-deux-tour de la présidentielle de 2010 ayant abouti à la chasse au faciès, notamment en Haute Guinée est encore fraîche dans la mémoire collective en Guinée. Le vrai faux attentat de Kipé, à l’issu duquel  le président guinéen avait accusé le Sénégal et la Gambie comme étant complices de l’attentat perpétré contre lui en juillet 2011.

Très vite,  ces allégations ont été rejetées par le porte-parole de la présidence sénégalaise, d’alors Serigne Mbacké Ndiaye : « Il ne peut être question d’implication du Sénégal dans des problèmes de déstabilisation de la Guinée. (…) Le Sénégal abrite deux millions de Guinéens, 300 000 Sénégalais sont en Guinée. » Dans un entretien à des médias privés sénégalais dont la radio Sud-FM, Alpha Condé a mis en cause Bah Oury, Diallo Sadakadji et Tibou Kamara. Sans oublier Dalein Diallo dont les va et venues étaient scrutés, notamment à l’hôtel Méridien Président de Dakar.

Des années après, la même hantise des faux complots de poursuit et le ronge jusqu’à la moelle. C’est ainsi que le président guinéen évoque la présence des mercenaires à la solde de Dalein, de caches d’armes, à la solde de Dalein, par le truchement de grands commerçants déjà suffisamment anéantis ou ayant transféré leurs avoir à Dakar ou à Banjul. A la veille de la présidentielle, Alpha Condé géniteurs des faux complots fait prospérer sa trouvaille, mais en réalité, ce sont des sornettes. Et le disque est usé. Avant cette accusation, un certain MadifinDiané le gouverneur de Labé avait accusé les manifestants du FNDC de Labé d’être des « djihadistes venus du Mali ».

Selon Alpha Condé en effet, Dalein est en train de faire venir, par les frontières sénégalaise et gambienne des armes pour déstabiliser la Guinée. Trop gros, trop faux, trop inédit et puéril pour être cru. Les Guinéens y voient une sorte de distraction, pendant que la CENI brouille les cartes, pipe les dés, pendant que le RPG peine à convaincre, pendant que l’électorat déjà amaigri en Haute Guinée fait bloc pour Ousmane Kaba et Dalein. La vigilance doit être accrue au niveau des opposants.

Sinon comment comprendre qu’il y ait une telle menace et que Condé se limite à des accusations à une fermeture en catimini, en lieu et place d’une adresse solennelle à la nation ? On comprend dès lors que la Guinée est gérée par des imposteurs et par des géniteurs de vrai faux complots pour distraire. Les Guinéens ne sont plus dupes. Alpha Condé doit le comprendre à ses dépens.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.