Passage de Bantama aux Sports: un bilan noyé dans le zèle politique

Tellement que Bantama Sow est connu et reconnu dans son zèle politique, son militantisme outrancier, sa maladresse dans les communications et sa hantise de toujours faire plaire à Alpha Condé, son bilan – c’en est quand même un – aux Sports, après le départ de Titi Camara a été tout bonnement noyé.

Tous les observateurs sont restés unanimes que Petit Sow n’a aucun bilan. Et pourtant, récemment, avec son retour, il a égrené quelques actes qu’il a posés. Avec média Guinée, il cite tout et salue au passage le passage Titi Camara.

Extrait : « Je suis passé au Ministère des Sports. J’étais ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes et un an après, ils ont ajouté le Ministère des Sports. Je vous le dis ici que j’ai travaillé avec des cadres que j’ai trouvé. Je n’ai pas eu l’occasion de nommer un seul cadre à aucun poste des différents Ministères. C’est Bantama Sow qui a fait la clôture du stade de Nongo et les autres travaux à l’intérieur dudit stade. D’ailleurs, en ce moment, je me suis opposé à la vente de l’espace qui était autour du stade de Nongo où des cadres du Ministère de l’Habitat avaient commencé à morceler et vendre. Je me suis opposé et il y a encore des témoins qui sont là. J’ai profité de cette occasion pour donner une partie de l’espace à la fédération guinéenne de football pour construire l’hôtel qui doit désormais loger les équipes nationales de football.

Quand je venais, la piscine olympique était devenue un dépotoir d’ordures. Là aussi allez-y voir ce que Bantama Sow a fait. J’ai équipé la fédération guinéenne d’athlétisme et le président de cette discipline peut faire un témoignage sur ça. J’ai subventionné toutes les fédérations sportives, ce qui n’a jamais été fait en Guinée. J’ai acheté 200 bicyclettes professionnelles pour organiser le tour de Guinée plus 50 pneus de secours et des casques. Quand je quittais, j’avais mis en place des commissions d’organisation pour le tour de Guinée et c’est moi qui ai acheté le groupe électrogène du stade du 28 septembre. »

Comme quoi, Petit Sow aussi a un bilan mais que lui-même a noyauté dans sa démagogie sans précédent.

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.