Passation de marchés publics : Alpha Condé crée une autre structure !

Il est crée au niveau de la Présidence de la République un Haut conseil de passation des marchés publics. Ainsi en a décidé Alpha Condé, à travers un décret rendu public vendredi soir.

On ne comprend pas trop l’utilité de cette structure d’autant plus que c’est un neveu proche du Président qui assume les fonctions de l’administrateur général de l’administration et contrôle des grands projets et des marchés publics. En effet, l’ACGP a changé de dénomination et se trouve un  nouveau patron. En effet, « Conformément au décret n°166/PRG/SGG du 22 juillet 2014, l’administration générale et contrôle des grands projets (ACGP) est désormais dénommée Administration et contrôle des grands projets et des marchés publics (ACGPMP) ».

Ainsi indique le décret qu’a signé récemment Alpha Condé. Comble de cette nomination, c’est un proche, un parent, un neveu mais surtout un exclu du ministère des Mines qui vient d’être promu comme administrateur général de l’Administration et contrôle des grands projets et des marchés publics (ACGPMP). Son nom : Guillaume Curtis qui se trouvait être l’ex secrétaire général du ministère des Mines et Géologies, depuis peu, indésirable. Et pour cause : sûr on ne sait de quoi ou de qui, certainement de la protection de son oncle haut perché à Sékhoutouréya – l’homme prend une décision personnelle de vendre le permis de la SEMAFO, la mine d’or de Kéniero, à New Dawn Mining. Le ministre Yansané qui se trouve être le supérieur hiérarchique du causeur de crime de lèse-majesté a suspendu Curtis et lui-même interdit l’accès au ministère. C’était sans compter sur la protection dont il jouie auprès d’Alpha Condé. Il ya donc un gros risque de télescopage entre le futur président du haut conseil de la passation des marchés et Curtis. Mais Alpha lui, c’est le chantre de la confusion. Au propre comme au figuré.

Jeanne FOFANA, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.