Patrimoine bâti : Kalil Kaba a-t-il scellé le sort de Jonas Mukamba ?

Des sources bien informées proches de l’actuel patron de l’ARMP qui halète, la grosse langue largement dehors indique qu’il a maille à partir avec le ministre Directeur de Cabinet de la Présidence de la République, Ibrahima Kalil Kaba. Jonas Mukamba Diallo qui avait jusque-là un droit de regard sur le Patrimoine Bâti public d’où il vient avant d’atterrir à l’ARMP comme assommoir s’est vu couper les mains.

En effet, un dans un arrêté publié vendredi soir, Kalil Kaba, a nommé les membres de la commission nationale d’Assainissement du fichier de recensement du patrimoine immobilier de l’Etat. En parcourant la liste, nulle part le nom de Jonas Mukamba ne figure. Ce qui fait dire à certains, que son sort est désormais scellé, surtout qu’il est déjà englué dans une autre administration qui a pour nom Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) où le personnel n’est pas payé depuis le moi mai dernier.

La défiance avec laquelle Jonas accepte Kalil Kaba en est pour beaucoup dans cet imbroglio. Et pour prouver qu’il est actuellement l’autorité, Kalil Kaba dégomme Jonas Mukamba et approche un ennemi qui a pour nom : Mohamed Lamine Yayo, actuel directeur général du patrimoine Bâti Public.

Nous y reviendrons

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.