Pénurie d’eau à Boké: Quand les femmes bravent la chaleur et le soleil dans les quartiers

Les mères de familles vivant dans la commune urbaine de Boké, éprouvent d’énormes difficultés liées à une pénurie d’eau potable dans les robinets secs,  rongés, vétustes et bouchés par la rouille et la poussière.

Lassées de gaspiller le sommeil, les pauvres femmes et jeunes filles de la Commune Urbaine de Boké préfèrent désormais, s’exposer à la chaleur, au soleil accablent ceci, en sillonnant les points d’eau notamment, les forages de fortune, bornes fontaine, puits améliorés se trouvant dans les quartiers et environnants.

Pire ! Après deux (02) ou trois (03) heures de lutte, il y en a parmi ces pauvres dames, qui ne retournent qu’avec un ou deux sceaux d’eau dont la qualité laisse souvent à désirer.

A Boké, se procurer d’eau potable résulte d’une bataille titanesque au niveau de la commune urbaine.

Où sont donc, passées la SEG et la Commune ?s

Mamadouba Camara, Kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.