PERMIS BIOMETRIQUES : une nouvelle annonce d’Oyé Guilavogui

Avec l’actuel ministre des Transports et ancien ministre des Télécoms, Oyé Guilavogui, chaque annonce est un événement à part entière. Parce qu’en ce qui le concerne, il devrait être jugé à l’aune du nombre d’annonces qu’il aura faites. La concrétisation des promesses, ce n’est surtout pas de son ressort.

Ainsi, la Sotelgui qu’il avait promis de réhabiliter demeure encore en sommeil. Pour Air Guinée, c’est peut-être novembre de l’année prochaine. Et nous préférons passer sous silence ses nombreux rétropédalages au sujet des véhicules vieux de plus de 8 ans et des taxis-motos dans la ville de Conakry. Bref, Oyé est l’incarnation des promesses non tenues.

Pourtant, il ne se lasse jamais d’en formuler de nouvelles. Ainsi, hier dimanche, à l’occasion de la journée internationale la sécurité routière, sans sourciller, il a annoncé la mise à disposition prochaine de permis biométriques. Ce serait pour notamment confondre les détenteurs de faux-permis. Comme toutes les mesures qu’il a annoncées, celle-ci est salutaire et hautement louable.

Mais le problème est ailleurs. On est certain que cette autre promesse du ministre Oyé Guilavogui connaîtra le même sort, à savoir tomber en désuétude avant d’en concrétiser. Puis, on passera à une autre promesse…

Parce qu’aux yeux du président de la République, ce genre d’annonces sans lendemains ne mérite pas une sanction.

Anna Diakité, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.