Pétition contre l’accord du 12 octobre : 4 millions de signatures ? « Faux !», rétorque Ben Youssouf Keita

Pendant que les opposants à l’accord politique du 12 octobre se félicitent d’avoir obtenu 4 millions de signatures, pour empêcher l’adoption du projet de loi portant amendement du code électoral, à l’Assemblée nationale, des voix se lèvent pour contester ce chiffre.

Ben Youssouf KEITA émet un doute sur ce chiffre.  Pour ce député de l’UFDG c’est une affirmation politicienne ne fera ni chaud ni froid à son camp.

« S’ils nous disent qu’ils ont obtenu 200 à 300 signatures à Conakry sur une population de 2 millions d’habitants je pense que c’est déjà beaucoup. Si c’était vrai (les quatre millions de signature), rien n’allait les empêchés de publier dans un journal pour donner la certitude de leur affirmation, en tout cas je doute très fort de ce chiffre ».

Poursuivant, le député estime que cette annonce est une tactique politique pour faire monter la pression et se donner de la valeur :

« C’est une affirmation politicienne pour ce faire de la valeur et se montrer grand alors qu’en réalité on ne l’est pas, donc cela ne me fait ni chaud ni froid nous sommes 12 millions de Guinéens, pour voter nous ne sommes que 5 à 6 millions. Moi je considère ça comme une tactique politique pour faire monter la pression plus haut alors que nous sommes sur un glacier ».

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.