Pita : Le préfet suspend un match de Gala

En raison de l’état d’urgence sanitaire qui a été prorogé d’un mois, le préfet de Pita décide de  suspendre un match de Gala qui s’est joué ce weekend au stade préfectoral ‘’terrain de 6’’, de  la commune urbaine de Pita.

Selon les informations recueillies auprès des organisateurs, ce match de Gala s’inscrivait dans le cadre d’une détection des jeunes talents. Le match opposait ainsi le Soya Sport de pita au FC Djan Bobo de Labé.

Mais pour le préfet, c’est un niet catégorique en cette période de COVID-19 :« J’ai appris qu’un match était en train d’être disputé au terrain 6, j’ai appelé le général des collectivités qui m’avait dit qu’il avait dit aux jeunes que c’était impossible d’organiser le match en cette période de Covid-19. Actuellement, les attroupements de plus de 30 personnes sont interdits, la maladie fatigue trop la Guinée. C’est pourquoi nous avons interrompu le match. L’une des équipes venait de Labé c’est pas normal. Le Président a reconduit l’état d’urgence sanitaire. Le DPJ avait également dit aux jeunes de ne pas organiser le match. C’est pourquoi nous avons déployé les services de sécurité pour suspendre le match. Mais personne n’a été arrêté. Même si la ligue des champions a repris en Europe, mais nous n’avons pas les mêmes réalités que ces gens-là. Donc voilà les raisons », s’est justifié Kalidou Keita, préfet de Pita. 

Mais pour les organisateurs, il s’agissait juste d’un match de détection des jeunes talents.

« L’objectif du match, c’était de détecter de jeunes talents. Nous avons déjà été à Labé pour disputer le match aller avec FC Dian Bobo, comme nous voulons aider tous les jeunes, il y a un français du nom de Ancelotti qui a envoyé des gens pour l’opération de détection. », a expliqué Thierno Ousmane, entraîneur de l’équipe de Soya de Pita ajoutant que « c’est à la 17e minute que le match a été interrompu ».

Souleymane Camara pour www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.