Plainte contre Bantama : l’accusé n’ira pas avec un avocat

C’est une preuve éloquente qu’il panique. Bantama Sow, visé par une plainte de l’UFDG tente de se soulager : «Ils ont porté plainte contre moi. Je promets que Bantama Sow n’ira pas avec un avocat, je viendrai démontrer devant les juridictions que l’UFDG terrorise les Guinéens. Je vais sortir des vidéos dans lesquelles les militants de l’UFDG exhibent des coupecoupes, des bâtons et des cailloux. »

Le trouillard à la grande gueule du RPG se porte aussi en victime, alors qu’il n’a aucun sujet au cours des assemblées générales ordinaires du parti si ce n’est le leader de l’UFDG et cette première formation politique d’opposition. « Le jour où ils ont pris la décision de porter plainte contre moi, au même moment, une autre réunion se tenait à l’UFDG pour voir comment éliminer physiquement Bantama Sow. Je connais des individus qui ont assisté à une réunion pour s’attaquer à ma famille à Mamou. »

Bantama veut noyer le poisson. Après tout, personne n’a besoin de sa famille à Mamou, même s’il traite les militants du parti de Dalein de terroristes, acteur de l’intifada. Bantama doit changer de sujets. Il doit évoquer d’autres sujets d’ordre national, qui puissent apporter au développement du pays au lieu de cristalliser les clivages. C’est du moins, l’appel lancé par Dalein Diallo. « Les journalistes, il faut nous aider à amener le débat sur l’état de nos infrastructures, l’assainissement de nos villes, la qualité de l’enseignement dispensé à nos enfants, la corruption à tous les niveaux. Voilà de vraies questions sur lesquelles je serai à l’aise pour discuter avec n’importe qui », rapporte la presse locale.

Bantama Sow est bien petit d’esprit. Il ne pourra faire de propositions. Et c’est pour cette même raison qu’il a été débarqué pour s’occuper de l’animation incendiaire des assemblées générales ordinaires du RPG. Pendant ce temps, les autres sont consultés dans le gouvernement. Mais, c’est juste le prix qu’il mérite.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.