Plainte de Damantang contre Gaoual : Vers la levée de l’immunité parlementaire du député ?

D’une plainte à une autre ! Alors que le procès contre les communicants du RPG a été renvoyé au 31 mai prochain, Ousmane Gaoual Diallo a de nouveaux ennuis judiciaires. Le conseiller politique de Cellou Dalein Diallo fait face à une plainte du porte-parole du Gouvernement, Albert Damantang Camara. Le ministre du travail accuse le député d’avoir tenu des propos haineux, diffamatoires, tendant à lui présenter comme étant celui qui réfléchit pour mettre en marche « la machine répressive » des opposants au cours des manifestations politiques.

C’est pour cette raison qu’Albert Damantang Camara, demande la levée de l’immunité parlementaire du député.

En réaction à cette plainte ce matin dans l’émission « les grandes Gueules » de la radio Espace fm, le député uninominal de Gaoual n’a pas mâché ses mots. Ousmane Gaoaul Diallo revient sur ses propos : « J’ai dit que Bantama Sow et Damantang Camara sont ceux qui réfléchissent sur le plan répressif du gouvernement ». Avant de confirmer que la demande de la levée de l’immunité parlementaire a bel et bien été déposée : « Il a écrit lui-même. Je ne sais pas si le bureau de l’Assemblée est informé. Nous attendons que cela arrive, nous restons confiant de ce qui va se passer dans les mois à venir », prévient le Conseiller politique de Cellou Dalein Diallo.

De son côté, Amadou Damaro Camara, député de la mouvance présidentielle, estime pour si le juge a décidé en fonction du dossier qu’il va priver Ousmane Gaoual de son immunité parlementaire, c’est au ministre d’écrire au bureau de l’Assemblée nationale, qui va examiner la demande.

Affaire à suivre…

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.