Plan et coopération : faible performance des projets d’investissement public

Kanny Diallo, la douce moitié d’Alpha Condé vient de poser un diagnostic de son Département qui concentre par ailleurs bien des portefeuilles. Elle, a au cours d’un conseil des ministres situé les raisons principales de la faible performance des projets et programmes d’investissement public ainsi que les mesures envisagées pour son amélioration.

Pour la ministre du Plan et de la Coopération internationale, la Guinée enregistre un taux de décaissement faible d’environ 35% avec des durées très longues d’exécution des projets. Ce qui a pour conséquence la détérioration de la performance du portefeuille et des projets. Elle a soutenu que cet état de fait est dû notamment : à la faiblesse des études lors de la préparation des projets et programmes ; à la faiblesse du système de passation des marchés ; au non-respect des procédures de recrutement du personnel des projets et programmes ; aux difficultés de mobilisation des fonds de contrepartie nationale du budget national de développement (BND) pour financer les projets et programmes ; à la faiblesse du système de suivi et d’évaluation des projets et programmes ; à la juxtaposition de différentes structures intervenant dans le processus de passation des marchés.

Pour redorer le blason, le Département propose entre autres : Renforcer les capacités techniques et institutionnelles des Bureaux de Stratégie et de Développement (BSD) pour leur permettre par exemple de définir les objectifs, les stratégies sectorielles en matière de développement et d’élaborer les bilans semestriels et annuels d’exécution des volets sectoriels du Plan National de développement et du programme d’investissement ; d’assurer la coordination des activités des différentes structures de leur département en matière de statistiques, de planification, de programmation, de suivi et d’évaluation, etc.

En mauvaise posture par rapport aux grosses attentes qu’elle suscitait à sa venue au Département, Kanny Diallo entend désormais faire parler d’elle. Surtout qu’elle a tout concentré à son niveau. Par le truchement d’Alpha Condé.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.