‘’Plus le temps passe, plus la maitrise de la situation sera difficile’’ (Bah Oury)


Bien qu’il n’était pas favorable à la manifestation du FNDC, Bah Oury, exprime des vives inquiétudes face à la dégradation de la situation socio-politique dans notre pays.

Pour le Président de l’UDD, « La situation est entrain de prendre progressivement une autre tournure. Plus le temps passe, plus la maitrise de la situation sera difficile pour les autorités du pays. Parce que même au sein du RPG, une fraction s’insurge contre un communiqué de la présidence. Et ça, c’est du jamais vu », a souligné Bah Oury.

Au regard des risques qu’encours le pays, avec ce fameux projet de nouvelle Constitution, qui vise à octroyer Alpha Condé un 3ème mandat, Bah Oury estime que le Président de la République devrait renoncer à ce projet :

« Nous sommes dans une très mauvaise pente », fait remarquer l’ancienministre de la Réconciliation nationale.  Et celui qui peut arrêter ça, ajoute Bah Oury, «  c’est le président de la République, en renonçant à son projet de changement constitutionnelle et en allant dans le sens de l’organisation des élections dans un contexte apaisé pour aboutir à une alternance démocratique dans le pays. Si on ne va pas dans cette direction, on risque de s’enliser dans des problèmes qui vont contribuer à déstabiliser la Guinée », a averti le Président de l’UDD.

Dans un communiqué conjoint, les institutions internationales appellent au respect du « cadre constitutionnel » et à l’organisation « des élections législatives et présidentielles apaisées ».

Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.