Politique agricole et absence de fonds : Condé s’emmêle les pinceaux

Alpha Condé qui a sans cesse prôné l’autosuffisance alimentaire en cultivant guinéen et consommant guinéen. Une simple déclaration d’intention comme il sait bien le faire sans discontinuer. La sécurité alimentaire pourrait bien en prendre un coup.

Au vu du budget alloué au Département de Jacqueline Sultan on comprend aisément que le locataire de Sékhoutouréya enfourche encore le mauvais cheval et s’emmêle vite les pinceaux, faute de visibilité de sa gouvernance. On a compris que ministère de l’Agriculture a vu son budgetchuter de moitié, pratiquement à 2%. Cette baisse drastique intervient « au moment même où le Président de la République est en train d’initier des programmes de culture d’anacardes dans tout le pays, qui vont s’ajouter à la culture du café ou du cacao, c’est en ce moment que l’on réduit considérablement le budget de ce département », dénonce un député de l’opposition.

Selon d’autres sources, le budget alloué au ministère de l’agriculture est amputé de 33% par rapport à 2016, passant ainsi de 337 milliards de francs guinéens à 252,5 milliards de francs guinéens. Ce budget risque de compromettre projets et programmes liés entre autres à la campagne agricole, à la relance de la filière coton, à la sécurité alimentaire. Pendant ce temps, Alpha Condé se fait augmenter le budget quotidien. Jugez-en !

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.