Politique : Fodé Bangoura profère une menace risquée

Fodé Bangoura, le patron du Parti de l’unité et du progrès (PUP) n’est plus content d’Alpha Condé et ne se prive pas de le faire savoir ouvertement. Estimant que le chef de l’Etat a un peu trop poussé le bouchon avec sa déclaration de la Chine dans laquelle il affirmait que le régime de Lansana Conté a été une « catastrophe naturelle », Fodé Bangoura se lâche à son tour. Remettant systématiquement en cause les acquis du régime actuel, il menace même d’interdire la participation du pouvoir au symposium de l’ancien président, prévu le 22 décembre 2016.

Depuis son décès et en raison de l’image symbolique qu’il incarne notamment aux yeux de l’électorat de la Basse Guinée, le symposium de Lansana Conté attire des foules. Chaque année, les politiques de tous les bords, soucieux de se poser en fidèles héritiers de feu le général, se bousculent à Bouramaya pour prendre part à cet anniversaire. Les gardes de Cellou Dalein Diallo et d’Alpha Condé ont même frôlé l’altercation par le passé. Mais si l’on en croit Fodé Bangoura, un risque pareil ne devrait pas se présenter cette année. En effet, selon le président du PUP, les représentants du pouvoir, parce qu’ils se sont montrés à l’égard de feu le général Lansana Conté, n’y seront pas les bienvenus. Ne sont conviés que les familles biologique et politique de l’ancien président.

Mais ce qui est sûr c’est que Fodé Bangoura aura du mal à mettre en pratique une telle velléité. Comment pourrait-il notamment refuser à une délégation officielle conduite ou non par le président Alpha Condé, de s’y rendre ? De fait, sa menace ne traduit que l’exaspération qui est aujourd’hui la sienne, après ce qui s’apparente à un brusque divorce d’avec le locataire de Sekoutouréya.

Anna Diakité, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.