Politique : le député Fodé Oussou refuse d’accorder le moindre crédit au premier ministre

Dans un discours de 33 pages, (plus d’une heure et demi d’horloge) le premier ministre s’est évertué ce mercredi 04 mai 2016 de décliner les grands axes de la politique générale de son gouvernement. Aucun secteur n’a été oublié par Mamady YOULA, même la culture que son prédécesseur avait ignorée. Il a exprimé son intention de relever les défis économiques, de permettre à la Guinée d’atteindre la croissance à deux chiffres.

 Le premier ministre a promis de faire de la réconciliation nationale une priorité parmi d’autres. Mais sur ce point, le président du groupe parlementaire des libéraux démocrates estime qu’il s’agit de la poudre aux yeux. Il justifie sa position et prédit l’échec en s’inspirant du boycott par le gouvernement de l’inauguration de la mosquée de Fatako (préfecture de Tougué), le 29 avril dernier. Une moquée qui est la 2ème plus grande du pays avec 600 places. Pour Fodé Oussou FOFANA l’absence des autorités à cette cérémonie dénote le manque d’égard que le pouvoir a pour la région du Fouta. Il estime que c’est la réconciliation nationale qui a pris un coup.

Oumar Rafiou DIALLO, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.