Politique en live : passe d’armes entre Bah Oury et Fodé Oussou!

Il y avait de l’électricité dans l’air entre Fodé Oussou Fofana et Bah Oury, l’exclu de l’UFDG. Lundi, au cours d’une émission radio, les deux se sont livrés à des attaques à peine voilées qui en disent long sur la rancœur, le mépris etc. qui a accompagné le départ de Bah Oury au sein de l’UFDG.

L’exclu rêvant secrètement de voir l’autre vice-président se plier et lui tendre la main s’est vu opposer une salutation sur les antennes. Lui, accepte de le faire : « Je salue Fodé Oussou que j’ai accueilli à l’UFDG. » Il n’en fallait pas plus pour provoquer l’ire du député bouillant :« Ce n’est pas vous qui m’avez accueilli. Ni vous qui m’avez apporté la formation. C’est un parcours personnel. »Et bonjours les passes d’armes.

Puis, ce fut le tour de la préséance au niveau de la vice-présidence de l’UFDG. Là aussi chacun s’est livré aux empoignades, évoquant au passage le congrès du parti de juillet 2015. Mais, très vite, Fodé Oussou coupe court : « Je n’ai pas envie de parler de Bah Oury. Il est libre de tenir ces propos. Ce n’est lui qui m’a permis d’avoir la position que j’aie. L’ordre de préséance ne veut pas dire que Bah Oury et au-dessus des autres vice-présidents. » Et toc ! Réponse de l’exclu : «  La politique de notre pays est minable. La qualité est ressources est déficitaire. Le peuple de Guinée a besoin de leadership… » Ça sent vraiment du roussi.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.