Pose des compteurs prépayés : EDG mise sur les élus et les sages de Kaloum‏

Pour convaincre les populations de Kaloum à accepter le déploiement des compteurs prépayés dans leur commune, la société Électricité de Guinée (EDG) poursuit sa sensibilisation et ses rencontres d’information. Ce vendredi 29 avril 2016, elle a rencontré les responsables de la commune (cadres de la délégation spéciale, chefs de quartiers) et les sages.

Objectif : faire adhérer ces leaders au projet d’installation des compteurs à pré-paiement dans leurs zones respectives. La société de distribution du courant électrique en Guinée assure que l’utilisation de ces appareils a de nombreux avantages pour les citoyens. Selon Youssouf Kouyaté, chef du service Étude, pose et intégration des compteurs à pré-paiement à l’EDG, «ils sont protégés à trois niveaux : le clavier, le disjoncteur et le compteur lui-même qui est paramétré avec des protections».

À en croire ses explications, dès qu’il y a une petite variation de la tension, le nouvel appareil qui sera déployé va se déclencher automatiquement. Ce qui éviterait les incendies causés par les courts-circuits. Ce n’est pas tout : la société Électricité de Guinée (EDG) offre un forfait de 10 kilowattheures lors de la pose du compteur et 30 mètres de câble pour tout nouvel abonnement.

Les élus locaux se sont engagés à s’impliquer pour aider l’entreprise dans sa démarche afin que les populations acceptent les compteurs dont la mission est de mettre fin à la fraude dans la consommation de l’électricité. Les compteurs prépayés ne sont pas obligatoires pour les domestiques, contrairement aux professionnels (les commerçants et les prestataires de services).

Après Conakry, l’EDG continuera sa sensibilisation dans les préfectures de l’intérieur du pays. D’après M. Kouyaté, sans ces compteurs «l’État ne pourra pas répondre à tous les investissements qui sont en train d’être faits dans le secteur de l’électricité», a-t-il prévenu.

Thierno Diallo, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.