Pourquoi Alpha n’a pas fait évacuer le journaliste Abdoulaye Bah ?

Certains en veulent au Président Condé pour n’avoir pas fait assez afin d’évacuer le journaliste de Guineenews, victime d’un accident le lendemain de la fête de ramadan dans la commune de Matoto, alors qu’il était invité à couvrir une activité du gouvernement. D’autres, dépassés par l’émotion ne savent encore et toujours pas à quelle consolation se vouer. La raison est toute simple, selon le président de la République.

Extrait : «Son état est grave, mais le médecin va faire ce qui est de son possible (…) On ne peut évacuer quelqu’un quand son état est comme ça. Laissons les médecins travailler. On va sérieusement sanctionner. On ne peut laisser les jeunes boire de l’alcool et faire des courses automobiles en ville et à blesser des gens qui sont en train de travailler. On va appliquer de façon très sévère pour que les gens sachent qu’on ne peut plus accepter. Que de gens se saoulent et qu’ils blessent des gens gravement. »

Bien peu suffisant pour justifier la mort gratuite du journaliste. Certains vont jusqu’à dénoncer une politique des deux poids, deux mesures, estimant que si c’était un ministre ou un autre haut perché du pouvoir, un avion médicalisé serait venu sauver ce qui devrait l’être. Bien triste.

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.