Pourquoi Dalein encore dans la rue ?

A la crise sociale aigue et voulue par le gouvernement s’ajoute encore et encore la crise politique sans précédent toute aussi voulue et entretenu par le même régime. Des accords signés dorment dans les tiroirs. A chaque fois, il faut battre le pavé pour se faire entendre. Et très souvent avec des actes regrettables allant jusqu’aux morts d’hommes.

Le samedi dernier, le président de l’UFDG est revenu sur les motivations de la manifestation de ce 19 juillet : « Je vous disais la dernière fois qu’il faut rester mobiliser. Parce que, nous ne nous battons pas contre un homme, nous ne nous battons pas contre un parti. Nous nous battons contre des pratiques qui sont contraires à la loi et qui gênent l’épanouissement des citoyens de notre pays. Le combat que nous sommes entrain de mener pour une solution juste et équitable dans le contentieux électoral, n’est pas un combat pour avoir un siège, deux sièges ou plus dans les conseils communaux. Ce n’est pas un combat pour prendre le contrôle de quelques quartiers. C’est un combat contre la fraude, contre le vol. Nous ne voulons plus que le vote des citoyens soit détourné, falsifié ou annulé injustement pour donner des avantages à un parti, fut-il le parti présidentiel. »

Voilà qui est clair.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.