Pourquoi un ministère Hydrocarbures ?

« C’est dans les pays pétroliers qu’on a un ministère en charge du pétrole, là c’est simplement une question d’importation du carburant. Ça se règle déjà dans le ministère du Commerce depuis combien d’années. Donc, je pense que c’est simplement pour avoir beaucoup plus de monde. C’est pour ça, on se pose souvent la question, si l’objectif de ce gouvernement, c’est un agenda économique ou alors un agenda politique. »

Ousmane Kaba donne ainsi son avis quant à l’avènement d’un Département Hydrocarbures. Un de plus. En effet, avec Alpha Condé, l’éclatement des ministères a un sens : donner à chacun des militants du RPG, une portion. De quoi contenter les siens, calmer les frustrations mais aussi et surtout grever les maigres ressources publiques. Sinon comment comprendre qu’un pays comme la Guinée, puisse mettre sur pied un ministère Hydrocarbures, alors qu’un simple service aurait suffi pour gérer le secteur.

Ce nouveau département aura besoin de matériels roulant, de parc informatique, de mobiliers de bureaux, de local, etc. Et tout ceci c’est de l’argent. L’innovation insolite intervient au moment même où le président lui-même demande aux Guinéens de se serrer la ceinture. Cela pendant bien longtemps. A l’époque des PPTE. On se rappelle que le promu a bien mouillé le maillot lors de la présidentielle dernière. Le jeu en vaut donc la chandelle, murmure-t-on.

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.