Le pouvoir seul et unique bénéficiaire des accords politiques du 12 octobre !

Les accords politiques signés le 12 octobre 2016 entre pouvoir et opposition ont été à l’origine des divergences sans commune mesure dans les rangs de l’opposition. C’est un peu comme si l’on avait jeté un os au milieu d’une colonie de chiens ravagés. D’une part, l’UFDG, union des forces démocratiques de Guinée et quelques partis amis se réjouissent du résultat du dialogue en parlant d’avancées significatives. Mais de l’autre, certaines formations comme le Bloc Libéral de Dr Faya MILLIMOUNO crient à la violation de la loi ou encore à l’usurpation par les politiques de la souveraineté du peuple. Dans ce débat, les différents camps ne se font aucun cadeau. Chacun tire à boulets rouges sur l’autre. Des partis qui étaient en mauvaise posture en ont profité pour tenter de se repositionner sur l’échiquier politique.

Finalement, le pouvoir et la mouvance se muent en de simples observateurs. Ils se contentent de magnifier les accords du 12. Ce qui montre que s’il y a un qui en a suffisamment tiré profit, c’est bien le régime CONDE.

Curieusement cette fois, aucun signataire des conclusions du dialogue ne s’amuse à mettre en doute la crédibilité du gouvernement qui était pourtant accusé jadis de ne pas honorer ses engagements pris face aux acteurs de la vie sociopolitique.

Oumar Rafiou DIALLO, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.