Précarité exponentielle: la majorité silencieuse de Condé, bien servie

Assommer la ‘’Majorité silencieuse’’, identifiée à cet effet par Alpha Condé lui-même. Voilà l’objectif savamment trouvé par le régime décadent de Conakry. Avec une précarité déjà exponentielle, cette majorité silencieuse sera davantage réduite au silence.

Le gouvernement promis est installé. Les uns et les autres sont bien servis. Les attentes auront été plutôt catastrophiques. Notamment avec cette augmentation du prix du carburant à la pompe au moment même où une poignée, supportée et entretenue par Alpha Condé font fortune en Guinée, à travers des marchés octroyés à des amis, à des proches. A travers aussi les mines où on rencontre toute la famille restreinte et élargie du Président, ainsi que des amis. Le pays est malade de ces cadres peu soucieux.

De quoi révolter les acteurs sociaux qui ne sont plus prêts à payer la rançon de la mal gouvernance orchestrée et nourrit par le régime de Conakry. « Nous allons aller jusqu’au bout et vraiment avoir ce que nous demandons, pour nous et pour nos frères et sœurs qui sont à l’intérieur du pays, jusque dans le plus petit village de Panziazou, là-bas. Parce que ce gouvernement que nous voyons, ils n’ont pas pitié, ils n’ont pas honte, je m’excuse beaucoup, mais c’est la vérité. Ce gouvernement est là ; bon, ils sont là pour le peuple, mais ne font rien pour le peuple. Ils sont là pour eux-mêmes, ils sont là pour se remplir les poches », peste Louis MbembaSoumah.

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.