Premier League : Leicester et Chelsea piétinent

Les Foxes ont été accorchés par Crystal Palace (1-1), tandis que les Blues ont fait nul contre Aston Villa (1-1). La rencontre entre Everton et Manchester City a été reportée.

Hier en Angleterre, on jouait le début de la 16ème journée de Premier League. Mené 1-0 par Crystal Palace après l’ouverture du score signée Wilfried Zaha, Leicester est revenu à la marque en fin de rencontre. Score final 1-1. Le champion d’Angleterre 2016 est deuxième avec 29 points, soit trois longueurs de retard sur Liverpool et un match en plus.

De son côté, Chelsea n’a pu faire mieux que 1-1 face à Aston Villa. Les Blues sont sixièmes.

La rencontre Everton-Manchester City reportée

Par ailleurs, la rencontre entre Everton et Manchester City, qui était censée se dérouler devant 2.000 personnes, a finalement été reportée, en raison du nombre grandissant de joueurs testés positifs au coronavirus du côté de City.

Edouard Mendy n'a pas pu empêcher l'égalisation d'Aston Villa
Edouard Mendy n’a pas pu empêcher l’égalisation d’Aston Villa

Le club d’Everton a, via un communiqué, demandé aux instances du championnat de divulguer « toutes les informations que Manchester City a fournies à la Premier League afin que le club puisse savoir clairement pourquoi cette décision a été prise« . En principe, un report n’est possible que si un club a moins de 14 joueurs valides dans son effectif. Pour rappel, Manchester City a deux échéances prochainement : le 3 janvier, les Citizens joueront à Chelsea, avant d’affronter le 6 leurs rivaux de Manchester United en demi-finale de Coupe de la Ligue.

La FIF saisit le TAS par rapport à la décision de la FIFA

Le 22 décembre dernier, la FIF (Fédération ivoirienne de football) avait décidé de saisir le TAS (Tribunal Arbitral du Sport) pour contester la décision de la FIFA de suspendre le processus électoral de l’instance dirigeante du football ivoirien, qui devait élire un nouveau président. En effet, la FIFA avait décidé de mettre en place un comité de normalisation après les tumultes qui avaient secoué la campagne et qui avaient conduit à la non-validation de la candidature de Didier Drogba.

C’est contre ce comité de normalisation que s’est insurgée hier la FIF. Une mise en place qu’elle estime comme ayant des motifs « au caractère fallacieux et impertinent« , selon un communiqué publié ce lundi.

Image

Pour rappel, le blocage de l’instance a déjà créé (entre autres) le report de la saison de football en Côte d’Ivoire. Saison qui doit reprendre « au besoin en janvier si cela nous le permet« , comme l’a annoncé Maître Roh, lechargé des questions juridiques et de discipline de la FIF, le 23 décembre dernier.

Source: dw.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.