Présence de Damaro à l’inhumation du militant de l’UFDG : «Il n’y a pas eu de négociation», assure Dalein

À la surprise générale, le président du groupe parlementaire RPG/Arc-en-ciel, Amadou Damaro Camara, a participé à l’inhumation du jeune tué par balle mardi soir en marge de la marche organisée par l’opposition guinéenne. Cette apparition, vendredi à la mosquée de Bambeto où la prière funèbre a été organisée, du député du parti au pouvoir a inspiré beaucoup de théories. Les uns parlant d’une tentative de manipulation de l’opinion, les autres évoquant un deal entre pouvoir et opposition. Pour lever toute équivoque, le chef de file de l’opposition est revenu sur les conditions de participation de M. Camara à cette cérémonie.

Selon Cellou Dalein Diallo, le député du RPG l’a appelé le jeudi vers 21h pour le féliciter pour la «marche pacifique» organisée le 16 août et lui adresser ses condoléances pour le décès de son militant. Il lui a annoncé qu’il sera présent à la levée du corps. «Je l’ai informé qu’il n’y aura pas de cérémonie à la levée du corps. On a décidé d’organiser une cérémonie comme celle organisée au décès en détention de mon garde du corps (Mamadou Saidou Bah en mai dernier, NDLR). C’est-à-dire que tout se fera à Bambeto. Il me dit alors qu’il ira directement à Bambeto. Je l’ai informé que les leaders de l’opposition républicaine vont me retrouver à mon bureau et de là on ira à Bambeto», a renconté le leader de l’UFDG.

À en croire le chef de l’opposition guinéenne, quand Damaro l’a appelé, le programme était déjà établi. «Je lui ai donné l’information. Il a dit qu’il se joindra à nous à mon bureau pour aller à Bambeto. Rien d’autre ne s’est passé. Il n’y a pas eu de négociation. Il n’a fait aucun commentaire sur le programme. Il a dit qu’il se pli au programme», a assuré l’ancien Premier ministre.

Thierno Diallo, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.