Présidence à vie : comment contrer le lobby de Condé ?

« Il faut revenir sur notre manière de faire. Il a manqué une capacité beaucoup plus active de mobiliser la communauté internationale par rapport à des enjeux essentiels. Le lobbying de monsieur Alpha Condé existe bel et bien. » C’est une autocritique que formule Bah Oury, à propos des stratégies du FNDC. L’ex responsable de l’UFDG déroule par la même occasion afin de bannir Alpha Condé du jeu politique.

Extrait : « Pour contrecarrer son lobbying sur le plan international, il faut avoir une stratégie qui est au-dessus de ce qu’il peut faire d’autant plus qu’il a des handicaps majeurs. Mais là. Tout en rassurant l’ensemble des composantes nationales sur une volonté d’une gouvernance vertueuse qui permettrait d’instaurer un climat propice au développement. Mais sans cela, le fait accompli, la barbarie avec laquelle la violence d’Etat s’exerce ne fait plaisir de beaucoup de gens. Mais si on ramène tout au fait de dire il faut ôter Alpha Condé pour que tel s’asseye, c’est très restrictif, ça manque de pertinence. Et ça fait que certains se disent dans une certaine mesure le présent on le connait et demain c’est l’aventure. Donc je préfère le présent au détriment de l’aventure si on n’est pas rassuré », déclare Bah Oury chez nos confrères d’africa Guinée.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.