Pourquoi le président Condé doit virer le ministre Kourouma

Au jour d’aujourd’hui, s’il y a un ministre qui représente un danger pour le  » professeur » Alpha Condé, c’est sans doute celui de l’enseignement pré-universitaire, Ibrahima Kourouma. C’est du moins ce que nons venons d’apprendre d’une source crédible qui a contacté nouvelledeguinee.com et kababachir.com dans le but de dénoncer le goût prononcé du ministre Kourouma pour la gestion opaque du budget colossal alloué à son département.

D’après notre source poche du cabinet de ce département clé, Ibrahima Kourouma serait en train de profiter à outrance de l’argent destiné au bon fonctionnement du très stratégique ministère de l’enseignement pré-universitaire, les milliards de francs guinéens.

A en croire notre source, Ibrahima Kourouma aurait des complices au sein de ministère. Il s’agirait d’un Libanais, appelé Nimo, de la Directrice des Affaires Administratives et Financières, et du très controversé chef de cabinet, l’inamovible Keleffa Diallo.

Notre source précise que, le ministre Kourouma, qui aurait construit une Université privée, serait fréquent à Abidjan. Il se rendrait régulièrement sur les rives de la Lagune Ebriée où il planquerait l’argent qu’il est soupçonné d’avoir pris au détriment de l’éducation en Guinée.

La Directrice des Affaires Administratives et Financières, elle, aurait pour destination de prédilection Dakar où elle serait soupçonnée de cacher l’argent qu’elle aurait détourné au grand dam du bon fonctionnement du ministère de l’enseignement pré-universitaire dont le budget annuel est estimé à 1211 milliards francs guinéens. Une manne financière au vu des budgets destinés aux autres départements ministériels.

Nos investigations se poursuivent. Nous reviendrons incessamment sur les  » magouilles » scandaleuses dont le ministre Ibrahima Kourouma et ses proches seraient responsables.

A suivre !

www.nouvelledeguinée.com en partenariat avec www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.