La présidente de la fédération des parents d’élèves menace d’appeler à une manifestation si les écoles ne rouvre pas

La présidente de la FEGUIPAE, fédération guinéenne des parents d’élèves et amis de l’école ne décolère pas face à la fermeture des classes décidée unilatéralement par le gouvernement.  Dans une interview exclusive accordée à une radio à Conakry, Adama SOW a clairement exprimé sa colère. La dame est allée jusqu’à lancer une sorte d’ultimatum aux décideurs:  « Nous allons tenir notre Assemblée générale extraordinaire. Si, à l’issu de la rencontre entre le Président de la République et les acteurs impliqués dans le système éducatif aucun accord n’est trouvé, nous allons appelé les parents d’élèves et amis de l’école à descendre dans la rue pour réclamer leurs droits », a-t-elle indiqué.

La présidente de la FEGUIPAE a par ailleurs déploré « la mauvaise communication du gouvernement » autour de la crise qui secoue l’éducation. Le président de la République, lors d’un passage à l’université de Conakry avait laissé entendre qu’il n’a pas peur de la grève des enseignants.

Oumar Rafiou DIALLO, wwww.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.