Présidentielle américaine : les Américains votent pour départager Hillary Clinton et Donald Trump

Hillary Clinton ou Donald Trump ? L’Amérique vote, mardi 8 novembre, pour désigner le successeur de Barack Obama à la Maison Blanche. Les électeurs de tous les Etats-Unis doivent départager la démocrate, ancienne sénatrice et secrétaire d’Etat, et le républicain, magnat de l’immobilier devenu phénomène politique. Franceinfo vous faire vivre le scrutin tout au long de la journée, de l’ouverture des premiers bureaux de vote à 11 heures (heure de Paris) jusqu’à l’annonce des résultats, à suivre pendant toute la nuit.

Un scrutin indirect. A chaque Etat américain correspond un certain nombre de « grands électeurs » équivalent à son nombre de représentants et de sénateurs au Congrès. Ils sont 538 au total et ce sont eux qui, au bout du compte, éliront le président des Etats-Unis.

La fin d’une campagne très rude. L’affrontement entre Hillary Clinton et Donald Trump s’est révélé très rude, éprouvant pour de nombreux Américains. Jamais dans l’histoire moderne du pays les électeurs n’ont eux à choisir entre des candidats aussi impopulaires.

Les sondages donnent Hillary Clinton gagnante. En compilant les enquêtes d’opinion les plus récentes, le site Fivethirtyeight (en anglais), spécialisé dans l’analyse statistique, estime que la démocrate a plus de deux chances sur trois de remporter le scrutin.

Une élection historique ? Après un premier président noir, les Américains pourraient bien élire pour la première fois une femme à la tête du pays. Au-delà de cette consécration historique, cela serait pour Hillary Clinton l’aboutissement de cinquante années de carrière politique.

09h51 : Voici ce qu’il faut retenir de l’actualité ce matin :

« Alea jacta est » : Hillary Clinton et Donald Trump ont mis un point final, tôt ce matin, à la campagne présidentielle, offrant deux visions opposées de l’avenir à une Amérique meurtrie et divisée par 18 mois de joutes électorales d’une violence sans précédent.

• La plupart des bureaux de vote n’ouvriront qu’à midi (heure de Paris), mais les sept électeurs de Dixville Notch, dans les confins du nord-est des Etats-Unis, ont lancé symboliquement l’élection présidentielle à minuit pile.

• Les infirmiers, en mal de reconnaissance, mais aussi les aides-soignants et autres personnels hospitaliers, sont appelés à se mobiliser, ce matin, contre la dégradation de leurs conditions de travail et la rigueur budgétaire affectant la santé.

• L’enseigne britannique Marks and Spencer a annoncé, ce matin, la fermeture de plus d’une centaine de magasins dans le monde, dont sept en France qui emploient à eux seuls plus de 500 personnes.

09h25 : « Je suis de tout cœur avec [les journalistes d’i-Télé]. (…) C’est terrible d’être journaliste et de ne pas pouvoir travailler. On est dans une détresse morale et psychologique. J’aurais tellement aimé que l’on fasse tous ensemble cette nuit américaine. »

Figure du groupe Canal+, la correspondante aux Etats-Unis Laurence Haïm se trouve dans une posture inconfortable : sa rédaction est en grève, et l’élection américaine se déroule ce soir. Notre journaliste Margaux Duguet l’a interrogée.

08h16 : C’est la question à mille dollars, @anonyme ! Il faudra attendre 5 heures du matin pour que tous les bureaux de vote soient fermés. Mais comme l’explique Le Monde, peu avant 2 heures, le vote sera bouclé dans plusieurs Etats cruciaux. La tendance pourrait à ce moment-là déjà être décisive pour l’un ou l’autre candidat.

08h04 : A quelle heure saurons-nous qui a été élu président aux États-Unis?

08h58 : « Allo Houston ? A voté ! » Le seul astronaute américain actuellement dans l’espace, Shane Kimbrough, a voté pour l’élection présidentielle depuis la Station spatiale internationale (ISS). Il s’est prononcé via internet, comme la loi l’y autorise.

07h54 : Ça y est, les deux candidats ont terminé leur campagne. A Raleigh, en Caroline du Nord, Hillary Clinton a fini son meeting en lançant qu’en « Amérique, nous construisons des ponts, pas des murs ». A Grand Rapids, dans le Michigan, Donald Trump lui a répondu en affirmant vouloir faire de l’Amérique sa « priorité ».

07h15 : Terminons notre tour des kiosques avec Le Maine libre, qui met aussi l’élection présidentielle américaine à sa une, mais à sa manière. Le quotidien régional jure ainsi avoir trouvé un ancêtre sarthois à Hillary Clinton : Urbain Beaudry, forgeron « né en 1615 au lieu-dit Saint-Martin à Luché-Pringé ». Pourquoi pas.

06h43 : La campagne, jusqu’au bout. Alors que la plupart des Américains dorment, Donald Trump tient un ultime meeting à Grand Rapids, dans le Michigan. Il est 00h41 dans cet Etat.

07h17 : Nous sommes le 8 novembre. Toute la presse nationale est occupée par l’élection présidentielle américaine… Toute ? Non ! Car L’Opinion a trouvé le moyen de ne pas en dire un mot à sa une. Le quotidien libéral se penche sur la situation alarmante des comptes publics en France, et indique que demain, l’Etat devrait avoir dépassé l’intégralité de ses ressources de l’année.

07h17 : Sans surprise, le scrutin américain est à la une de presque tous les quotidiens nationaux. Libération évoque « le grand flip » après une campagne d’une violence rare, tandis que La Croix préfère parler de la « fracture » entre l’Amérique d’Hillary Clinton et celle de Donald Trump.

http://www.francetvinfo.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.