Présidentielle du 18 octobre : L’UFR ne donnera pas de consigne de vote

Alors que son Président n’est pas candidat au prochain scrutin présidentiel du 18 octobre prochain, l’UFR ne donnera pas de consignes de vote.

L’annonce a été faite par au cours de l’assemblée générale hebdomadaire du parti ce samedi 12 septembre.

Présidant la cérémonie, Ibrahima Bangoura juge  ‘’absurde et incohérent’’ de donner de consigne de vote :

« Ça sera absurde de notre part, qu’on dise qu’on ne participe pas à une élection, et qu’on appelle à voter pour quelqu’un qui participe aux élections qu’on condamne. Ça sera vraiment absurde, ça sera incohérent. », a estimé ce haut cadre de l’UFR qui demande à l’ensemble des militants de cette formation politique de ‘’relayer ce mot d’ordre de notre parti, partout où vous serez, partout dans les quartiers, dans nos structures, pour leur dire que l’UFR ne participe pas à cette élection et que l’UFR ne demande pas non plus à voter pour quelqu’un qui participe à cette élection présidentielle de 2020.’’

Toutefois, le parti de Sidya Touré compte poursuivre le combat au sein du FNDC pour affaiblir davantage Alpha Condé : « Nous allons affaiblir le professeur Alpha Condé. Ça, c’est sûr et certain. Toute la communauté internationale nous soutient dans notre ligne de conduite. N’eût été cette COVID-19 qui est venue à un mauvais moment pour nous, je pense qu’on allait en finir avec cette histoire de 3ème mandat. Mais, qu’à cela ne tienne, nous continuons le combat. Il ne faut pas désespérer, la lutte, on va la gagner. On gagnera cette lutte », a prévenu Ibrahima Bangoura dans un ton ferme.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.