Présidentielle en Côte d’Ivoire : vers un boycott actif de l’opposition ?

L’opposition organise ce samedi 10 octobre un grand meeting à Abidjan. Son but : faire front commun contre la candidature d’Alassane Ouattara. Mais déjà, les stratégies divergent.

À un peu plus de trois semaines de l’échéance, l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire n’a jamais semblé aussi incertaine. Si Kouadio Konan Bertin (KKB) entend toujours être candidat, les participations d’Henri Konan Bédié et de Pascal Affi N’guessan s’inscrivent en pointillé.

Comme le reste de l’opposition, le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) et celui de l’une des deux branches du Front populaire ivoirien (FPI) exigent toujours en préalable le retrait de la candidature d’Alassane Ouattara à un troisième mandat et la dissolution des institutions impliquées dans le processus électoral – la Commission électorale indépendante (CEI) et le Conseil constitutionnel. Ils souhaitent un report du scrutin et la mise en place d’une transition le temps que le contentieux soit soldé.

lire la suite sur www.jeuneafrique.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.