Presse privée et Rachid Ndiaye: erreur de casting d’un député ?

C’est certainement une grosse erreur de casting ou du moins un procès d’intention qu’a fait récemment l’équipe de l’UFDG qui siège au Parlement, à l’endroit de Rachid Ndiaye.

En effet, le passage du ministre de la Communication n’aura pas été du beurre à couper. Les uns et les autres lui reprochent d’avoir tu la presse privée dans son grand oral devant les députés. C’est le cas d’Elhadj Diouma Diallo qui s’étonne que « dans la communication du ministre Rachid N’diaye, il n’y ait pas un seul mot sur la presse privée. » Partant, « Je ne vois pas comment dans le contexte actuel de la Guinée, on peut occulter la presse privée. Tous ces journaux que les Guinéens, dans leur grande majorité, lisent aujourd’hui et toutes ces radios qu’ils écoutent. C’est d’ailleurs un secteur qui contribue de façon significative à l’emploi jeune. » Cette seule sortie du député UFDG en dit long sur la grosse erreur de casting.

Soit dit en passant, ce n’est plus le département qui gère les médias en Guinée. C’est plutôt la HAC où trotte Martine Condé. C’est elle qui régule la presse. Certes, Rachid aurait dû évoquer – ne serait-ce que par solidarité à la corporation – les cas des journalistes malmenés dans les sièges du RPG et de l’UFDG dont un a d’ailleurs perdu la vie. Que dire des autres qui ont croisé leur destin à Womey ? Et ce technicien d’Espace TV disparu sans aucune trace ? Ces griefs devraient interpeller le ministre Ndiaye. Un ministre aphone et inaudible. Conséquence : les députés ont créé le vide, le temps du ministre de faire son oral.

C’est Martine Condé qui devrait éclairer la lanterne des députés sur la situation du respect de l’éthique et de la déontologie du métier, mais surtout de la protection des journalistes. Mais, là aussi, on est sourd et muet comme une carpe. La corporation est laissée pour compte, même la subvention annuelle qui leur est accordée se révèle insignifiante.

Triste !

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.