Prétendu détournement des fonds: Le Maire de Labé rejette les accusations

Une mission d’inspection a récemment séjourné dans la ville de Karamoko Alpha Mo Labé. Objectif, s’enquérir des réalités sur la gestion des fonds alloués à la collectivité plus d’une année après l’installation de l’exécutif communal.

Si des détournements ont été signalés dans la gestion des fonds, le Maire de Labé rejette ces accusations.

Mamadou Aliou Laly Diallo, se dit surpris de voir le rapport seulement sur les réseaux sociaux.

« Cette mission qui est venue ici est une mission d’inspection. Ce qu’ils ont trouvé, c’est des registres qui doivent être ouverts qui ne l’ont pas encore été. Nous ne sommes même pas informés de ces registres. Nous rappelons aussi que depuis notre installation, c’est une obligation pour cette mission de venir faire des renforcements de capacité pour nous. Pour évaluer quelqu’un, il faut d’abord lui former. Lorsqu’ils sont venus, ils ne nous ont pas dit qu’ils étaient venus pour une mission d’inspection mais plutôt une mission d’appui. Et sur ce il y a beaucoup d’anomalies. Même nous, nous sommes surpris de voir leur rapport sur les réseaux sociaux. Jusque là où je vous parle nous n’avons pas reçu ce rapport. Ils nous ont dit que cette mission concerne toutes les communes mais seulement celle de Labé qui est accusée de cela. Pourquoi dans les autres communes, ils n’ont pas fait sortir les résultats, ça c’est un. Deuxièmement, ils disent que c’est un détournement d’objectif. Ils n’ont vu nul part où l’argent a été pris par soit un conseiller, un maire, l’administration ou le service état civil pour des fins personnelles. Ça n’a pas était le cas et c’est s’il y avait cela qu’on allait parler de détournement. Ils ont parlé de détournements d’objectifs», regrette le Maire de Labé élu sous la bannière de l’UFDG.

Contrairement aux conclusions de la mission, qui indexe une gestion opaque, le Chef de l’exécutif communal de Labé a tenu à rappeler : « Ce qu’ils nous reprochent, c’est que notre budget annuel, nous devrions organiser une session budgétaire. Et cette session nous avions le temps de l’organiser jusqu’au 31 mars. Mais nous avons retardé jusqu’au 29 avril et la cause était due aux manifestations. Nous avons programmé deux sessions. C’est nos dépenses du 1er jusqu’au 29 avril et que nous n’avions pas voté le budget, c’est ce qu’ils appellent détournements d’objectifs et ce n’est pas le cas. Si par exemple à la fin du mois et que nous avons payé les travailleurs, ça ce n’est pas un détournement d’objectifs. Si nous devons prendre des fonds pour assainir la ville, ça aussi ce n’est pas un détournement parce que tout est mentionné sur la ligne budgétaire. Nous considérons comme si c’est un obus qui a été formé pour attaquer la commune», a indiqué le maire de Labé.

S’agit-il d’un détournement ou d’une mauvaise interprétation de la situation.

L’avenir nous le dira !

De Labé Souleymane Camara pour www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.