Primature bissau-guinéenne : les piques d’Umaro Embalo à Conakry

Alpha Condé, grand médiateur dans la crise à Bissau est loin d’être dans le cœur du Premier ministre Umaro Sissoco Embalo. Celui-ci a encore envoyé des piques au président Guinéen. C’était hier sur les ondes de la RFI. D’une façon très brève, Umaro Sissoco Embalo a bien raillé sur Conakry, l’invitant à calmer les nerfs de Dalein ou ses autres opposants, au lieu de s’occuper des affaires internes de Bissau.

Ce seul bout de phrase en dit long sur la friction qui existe depuis peu entre MM. Embalo et Condé. Au début du mois dernier le Premier Ministre s’était vertement attaqué à Alpha Condé, allant jusqu’à réclamer la démission du président guinéen dans la médiation. Son appel est sans équivoque : « Il faut qu’on reconsidère notre position parce que la médiation, ce n’est pas forcer. Quand j’ai un problème, il faut qu’on accepte que vous, vous soyez médiateur. Si déjà [pour] moi, en tant que Premier ministre aujourd’hui et le président de la République, il y a une méfiance, donc il [Alpha Condé] n’a pas les qualités pour continuer à être médiateur de la Cédéao dans notre crise. »

Conakry n’a jamais réagi officiellement à cette sortie d’Umaro Sissoco Embalo.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.