Printemps mandingue : Siaka fait de la surenchère !

Il ne veut pas se faire conter le chaos qui s’opère en Haute Guinée à l’encontre du RPG et de ses cadres y compris son leader, Alpha Condé. Siaka Barry, ancien ministre et actuel leader d’un mouvement politique se fait voix, une façon pour lui de se faire un nom parmi les Ousmane Kaba et Cie. Pour réussir le pari, Siaka fait de la surenchère. Il descend dans l’arène et se porte en accusé.

Extrait : « A ceux qui continuent à inonder le palais Sékhoutouréya de rapport incriminant Siaka Barry et le MPDG (le machin derrière lequel, il se fait voix, NDLR), sachez que j’ai déjà une explication franche et sincère avec le Président de la République, qui m’a personnellement interpelé sur ces questions de manifestations à Kankan et Siguiri. »

Pour Siaka Barry, les manifs de Kankan et de Siguiri s’apparentent à un printemps manding qui a un seul responsable : les fausses promesses et la paupérisation de la population de la Haute Guinée.

Ce révolutionnaire en gestation sait plus que quiconque qu’il ne peut mobiliser des foules, car, son mouvement n’est fondé sur rien. Il peut quand même créer le buzz pour fixer le curseur sur lui. Une réelle surenchère politique. Cela pourrait tout de même payer.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.