Prisonniers politiques : s’achemine-t-on vers une grâce ?

Le sujet figure en bonne et due forme sur les points devant être débattus au cours du dialogue politique inter guinéen ouvert jeudi. Les prisonniers politiques qui croulent dans les cachots insalubres du régime d’Alpha Condé ont été cueillis lors des manifestations politiques organisées par l’opposition républicaine.

Au cours de la rencontre qu’il a eue avec Alpha Condé, le porte-parole de l’opposition républicaine avait évoqué le sujet. « J’ai dit au président que nous voulons une libération pure et simple des prisonniers politiques. Mais il a estimé qu’ils sont des prisonniers de droit commun, puisque pour la plupart, arrêtés pour des actes de vandalisme ou pour des regroupements illégaux. Je lui ai dit que quelle soit la qualification que la justice pourrait donner à ces délits, ils sont intervenus dans un contexte de tension politique. Le président a fini par dire qu’il n’exclut pas d’accorder la grâce présidentielle à ces prisonniers politiques », avait déclaré Aboubacar Sylla.

Ce jeudi au palais du peuple, le même sujet est revenu. Manifestement, la libération de ces prisonniers pourrait intervenir dans les jours à venir. Du moins, c’est ce que bien des observateurs estiment. Pourvu que le président ne se joue pas des Guinéens.

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.