PRIX DU CARBURANT : Les syndicalistes ont-ils mordu à l’hameçon ?

 Quand il s’agit de diviser et manipuler, Alpha Condé est très fort. Cela, même ses adversaires les plus tenaces le lui reconnaissent. En la matière, il est si fort qu’il semble avoir réussi à embarquer les syndicalistes. On se rappelle que lors de sa conférence de presse, sentant que ces derniers s’apprêtaient à relancer une grève générale pour exiger la baisse du prix du carburant, il les avait encensés et magnifiés. Résultat, ce matin, à la surprise générale, la conférence de presse qu’ils devaient animer est annulée, sans aucune autre forme d’explication.

Dans la foulée, on apprend qu’ils se rendent justement au palais Sekhoutouréyah à la rencontre du locataire. Bien entendu, il ne faut pas conclure de cette rencontre qu’ils sont vaincus. Mais vu la détermination du président de la République à faire échouer leur menace, on ne peut dire que c’est gagné pour le Guinéen lambda. Surtout que, manifestement affamés, ils n’ont pas hésité à annuler un rendez-vous programmé de longue date pour répondre à un appel du président de la République qui n’est intervenu que dans les toutes dernières heures.

Pour le chef de l’Etat, c’est un bon signe.
Anna Diakité, www.kababachir.com
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.