Produits locaux : Condé annonçait l’installation d’usines !

Nombreux Guinéens pariaient sur un effet d’annonce lorsque le président Alpha Condé déclarait qu’il allait «installer des unités de transformation en Moyenne Guinée pour transformer la pomme de terre en purée. Nous allons aussi installer une usine de tomate semi privée et faire participer dans sa gestion les femmes qui sont les plus concernées ».

Cette annonce faisait suite à la fermeture prolongée des frontières sénégalaises, suite à la propagation du virus Ebola. « Aujourd’hui, compte tenu de la fermeture des frontières avec certains pays, ces pommes de terre pourrissent dans les villages. Nous produisons l’ananas, la banane, les fleurs pour le parfum, le café. La région forestière peut à elle seule nourrir la Guinée en huile, la Basse Côte aussi peut à elle seule nourrir la Guinée en riz. Avec l’implantation des unités industrielles, Il n’ya pas de raison que la Guinée ne soit pas le pays le plus avancé de l’Afrique de l’Ouest », a ajouté Alpha Condé. Avant de conclure : « On les nourrit et il nous ferme les frontières ».

Lors d’un conseil des ministres, Condé a déjà instruit les techniciens à y penser. Aujourd’hui, on attend toujours la suite de cette instruction. Mais comme c’est les élections qui pointent, certainement, on dépoussiéra le dossier. Sait-on jamais !

 Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.