Projet « filets sociaux » à Labé : des citoyens en colère

Depuis quelques semaines, la ville de Labé remue avec un assainissement avec le projet « filets sociaux ». L’exécution de ce projet commence à buter à des obstacles. Sur la corniche de konkola la terre extraite des caniveaux est reversée sur la route qui représente désormais selon les citoyens une source de maladie.

Rencontrés, certains citoyens ne cachent pas leur mécontentement : « Sur un point, ça nous dérange. Prendre la terre dans les caniveaux et reversée sur la route est dérangeant. Ça devient de la poussière et (…) les véhicules passent par là donc c’est évident que la poussière ira dans tous les coins ».

Par ailleurs, Mamadou Oury Camara responsable du projet apporte des propositions : « En ce qui concerne ces sédiments qu’on trouve dans les caniveaux, dans le contrat, on nous dit de déposer au bord des caniveaux. Mais comme nous trouvons que la route est complètement dégradée par endroit, ils ont souhaité qu’on bouche les trous sur le long de la route afin de permettre aux usagers de circuler sans problème. Mais si ça cause de problèmes aux riverains, nous serons dans l’obligation d’arrêter ». Soutient-il.

Par contre, les victimes ont attiré l’attention des responsables du quartier : « On a rencontré le responsable délégué par le quartier, je lui ai expliqué et il a commencé à me dire qu’ils n’ont pas les moyens pour amener la terre quelque part. Donc, ils sont obligés de mettre la terre sur la route et comme on ne peut pas aller à l’encontre donc on ne peut qu’accepter comme on a que nos yeux pour pleurer ».

Sally Bilaly Sow, correspondant  Kababachir.com à Labé

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.