Le PUP se fait voix : le souvenir du quart du siècle !

Pendant un quart de siècle, Lansana Conté régnait. Et vint le PUP qui lui aussi aura fait du chemin. Les traces du long règne du vieux général-paysan sont encore visibles. Même si, le parti présidentiel d’alors ne dispose que des vestiges. Pris jusqu’à récemment comme des articles du RPG, à travers le Kountigui controversé de Tanéné, le PUP se fait aujourd’hui voix.

Et c’est Fodé Bangoura, ex-super ministre de la Présidence qui s’exprime. Peut-être pour tenter de se laver de tous soupçons de rapprochement avec le parti au pouvoir. Peut-être aussi pour exprimer vertement le manque de visibilité d’un prétendu deal. L’un ou l’autre cas, le patron du PUP – ils sont nombreux comme Moussa Solano aussi revendique la tête du parti – a déclaré samedi au cours d’une assemblée générale de sa formation politique que le président actuel n’a vraiment pas excellé dans sa gouvernance, surtout au niveau des travaux publics.

Pour lui, le PUP a beaucoup travaillé et, «Si tout le monde faisait comme Conté, nous ne serions pas là aujourd’hui. Regardez entre notre siège et l’hôpital Ambroise Paré. C’est déplorable ! ». Une telle lecture de la situation actuelle des routes de la capitale et celles interurbaines pourrait agacer Sékhoutouréya. Encore plus si émane d’un allié en …pointillé. Mais, c’est trop patent pour être masqué.

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.