Quelle nouveauté dans la rencontre Dalein-Condé ?

On tourne en rond depuis le lendemain de l’élection d’Alpha Condé en 2010. On dialogue, puis on interrompe. On descend dans la rue, on se fait tuer, puis on revient à la table des négociations. On s’entend sur des points, on signe, puis on refuse de respecter. On redescend dans la rue, on casse, on pille, on tue, puis on fait une halte. On se rencontre, on relance. On distrait.

La dernière rencontre entre Dalein Diallo et Alpha Condé n’aura pas dérogé à la règle. Il n’y aura rien eu de nouveau. Sauf que, « J’ai eu une discussion longue et franche avec le président de la République. J’ai pu exprimer librement les préoccupations et défendre les revendications de l’opposition dans son ensemble. Je pense que j’ai été entendu et maintenant on attend de voir quelle application le comité de suivi du dialogue va donner à la demande du président de la République en ce qui concerne les réclamations de l’opposition relatives aux élections locales qui viennent d’avoir lieu le 4 février dernier. »

Le reste ? On suspend les manifs et on évoque des fraudes à analyser. A côté de cela, on relance dès ce vendredi les travaux du comité piloté par Boureima Condé. Il sera question de trouver un répondant aux revendications des opposants : restituer les voix volées. Le RPG se mouche et se cramponne : la loi doit être respectée. Point de compromis au mépris de la loi. On en est là. L’impasse n’est pas loin. Ainsi que les clashes. Ainsi va le dialogue politique depuis des années.

Du conformisme honteux !

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.