Rajoy à Barcelone : «La Catalogne est l’Espagne»

Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy est ce dimanche à Barcelone, capitale de la Catalogne, en grave crise avec Madrid depuis le référendum d’autodétermination du 1er octobre. Cette première visite depuis que la région a été mise sous tutelle par Madrid se déroule au lendemain d’une nouvelle manifestation monstre dans la ville, pour réclamer la libération des leaders indépendantistes.

En tant que président du Parti populaire (droite), Rajoy participait au meeting de lancement des élections régionales, qu’il a convoquées pour le 21 décembre. Cette date doit « être le début d’une étape de paix, de progrès économique, de bien-être », a-t-il commencé. Il a appelé ses soutiens à « récupérer la Catalogne », comptant sur la « majorité silencieuse » pour faire entendre la voix « de la démocratie ».

«Récupérer la Catalogne démocratique»

« Nous voulons récupérer la Catalogne de tous, démocratique et libre », a-t-il martelé. « Nous voulons récupérer la Catalogne sensée […], entreprenante, dynamique, accueillante et ouverte, sûre et fiable », a-t-il ajouté, soulignant que « la Catalogne est l’Espagne et l’Espagne est la Catalogne ». « En Espagne, a-t-il poursuivi, toute idée peut être exprimée et défendue. Mais les indépendantistes sont, comme tout le monde, soumis à la loi ».

Il a également appelé les entreprises à ne pas quitter la Catalogne, alors que près de 2 400 l’ont déjà fait depuis le début de la crise mi-septembre, et demandé aux Espagnols pro-unité de ne pas boycotter les produits catalans. Le chef du gouvernement a beaucoup insisté sur le fait que, selon lui, le maintien de la Catalogne dans l’Espagne, permettrait de créer de la croissance et des emplois. Avant la crise, la Catalogne concentrait 20 % des richesses nationales. Son taux de chômage était d’environ 13 %, autant que Madrid mais bien mieux que le reste du pays qui atteint 17 %.

LIRE AUSSI>Catalogne : le « Catalexit », un risque réel pour l’économie du pays

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.