Réception d’Alpha Condé : ’’Quiconque m’appelle pour ça, je vais le traduire devant les tribunaux’’, menace François Bourouno

François Bourouno, responsable de la communication du PEDN, le parti de Lansana Kouyaté, n’arrive pas à encaisser l’invitation adressée à son parti pour la réception d’Alpha Condé, de retour d’Addis Abeba, où il a été élu président en exercice de l’Union Africaine.

Très remonté contre le parti présidentiel, François Bourouno revient sur cette invitation adressée à son parti.

« C’est le ministre Bantama Sow qui a demandé à quelqu’un de m’appeler pour nous déposer la lettre d’invitation pour la participation à la réception d’Alpha Condé. Nous pensons que c’est une démagogie extrême car le président de la République a des priorités dans son pays, tous les élèves guinéens sont dans la rue pour réclamer des enseignants. Le courant électrique est absent de nos transformateurs. Ça fait des années et des années que les Guinéens sont très mal soignés surtout que depuis qu’Alpha condé est venu au pouvoir, les choses se sont encore empirées. Ce sont des priorités nationales ça », rappelle-t-il.

Et François Bourouno d’enfoncer le clou : « Nous pensons que le président doit s’occuper de ça que d’aller s’immiscer dans des institutions internationales pour le « m’as tu vu ». Nous souhaitons que Monsieur Alpha Condé s’occupe des problèmes guinéens. C’est pourquoi quiconque m’appelle pour cette réception je vais le traduire devant les tribunaux. », menace le chargé de communication du PEDN.

Mariam Diallo, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.