Recul de la liberté de presse en Guinée: Alpha Condé s’étonne !

Le dernier classement de reporter sans frontière sur la liberté de presse place la Guinée au 104ème  rang mondial, loin derrière certains pays voisins.

‘’C’est étonnant que la Guinée soit classée derrière le Sénégal, la Côte d’ivoire, la Mauritanie’’ a réagit jeudi le président Alpha Condé à la Maison de la presse où il s’est rendu ce jeudi pour la première fois depuis son élection à la tête de la Guinée, à l’occasion de la célébration de la journée mondiale  de la Liberté de presse, .

« Comment la Guinée peut être classé 104e par le reporter sans frontière et pourtant je n’ai emprisonné aucun journaliste… Au Sénégal ou en Côte D’Ivoire les journalistes sont enfermés… Alors répondez-moi pourquoi la Guinée est classé après ces pays là ??? », S’interroge le numéro un guinéen, en présence de son Challenger Cellou Dalein Diallo, également invité à cette cérémonie.

Face à ce recul, Alpha Condé tient pour responsables, les hommes des médias eux-mêmes, parce que se justifie-t-il, ‘’Vous responsables de médias, vous ne jouez pas votre rôle pour améliorer vos conditions. Vous ne faites pas des investigations. Vous passez tout votre temps à critiquer le président dans les radios’’.

Malgré les doléances posées au cours de la cérémonie, le Chef de l’Etat n’a pris aucun engagement pour l’accompagnement de la presse privée.

A noter que la question de la Convention collective de la presse reste un défi pour les hommes des médias.

 

Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.