Recul de la Liberté de presse en Guinée : Réaction tardive de la HAC

Il a fallu attendre plus d’une semaine après la publication du rapport sur le classement mondial des médias par l’ONG Reporter Sans Frontière (RSF), où la Guinée recul de trois places en 2018, en occupant le 104ème rang mondial, contre 101ème l’année passée.

Dans une déclaration ‘’tardive’’, la Haute Autorité de la Communication remet en cause ce classement de RSF et invite les professionnels des médias à faire une projection ‘’d’une image position et réaliste de la Guinée. ‘’

L’organe régulateur des médias en Guinée reprend ainsi les propos du Président Alpha Condé, qui  à l’occasion de la célébration de la journée internationale sur la liberté de presse, tient pour responsable du recul de la Guinée, les hommes des médias eux-mêmes, parce que dira-t-il, les médias guinéens ne s’intéressent pas au progrès réalisé par son gouvernement.

Voici le communiqué qui désapprouve Reporter Sans Frontière

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.