Redémarrage de Friguia : la semaine des quatre jeudis ?

Le redémarrage de l’usine de Fria fait débat. Mais cette relance n’interviendra pas avant au moins trois ans. Pendant ce temps, le projet Dian-Dian fait l’objet de ratification au niveau du Parlement. Le président de la commission mines, industrie, commerce, tourisme, hôtellerie et artisanat de cette Assemblée nationale, estime que tout risque d’aller vite. Du moins, c’est la volonté du gouvernement.

Pour le député Abdourahmane Sinkoun Camara « Pour ce qui est de l’exploitation, le programme projette 2020-2021. Mais pour le redémarrage de l’usine Friguia, l’Etat veut que ce soit immédiat. Déjà Rusal a envoyé des techniciens sur le terrain puisque réellement, c’est une exigence de l’Etat. C’est d’ailleurs sa priorité, il faut le dire ainsi. Et c’est un engagement personnel du Chef de l’Etat de faire reprendre cette unité industrielle qui a été notre fleuron et notre fierté nationale. »

Dans une interview qu’il a accordée à des confrères, ce député déclare que la raffinerie de Fria va bientôt redémarrer : « Cette usine qui a donné naissance à la ville de Fria ne mérite pas de disparaître. Et l’Etat est engagé à tout faire pour la reprise de ses activités. C’est pourquoi, vous nous voyez même les samedis pour travailler acharnement sur ce document en convoquant le ministère des mines, afin de rendre disponible le rapport ce lundi et permettre au Chef de l’Etat d’avoir les arguments nécessaires d’encourager la reprise du travail à Friguia par Rusal. » Certainement pour la semaine des quatre jeudi. Un mirage…

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.