Redevances mines et téléphonie : une nébuleuse pour l’alliance des républicains

« Au plan des recettes non fiscales, les inquiétudes de notre Groupe Parlementaire persistent sur les apports budgétaires minimisés ou dissimulés. Cela se traduit sur les montants annoncés au titre des redevances du secteur des mines et de la téléphonie mobile. »

 L’alliance des républicains de Sydia Touré trouve donc les redevances des mines et de la téléphonie mobile comme une nébuleuse. Et d’ajouter : « Dans le cas particulier de la téléphonie mobile, et de l’analyse comparative aux autres pays de la sous-région, le secteur de la téléphonie nettement sous fiscalisé, ce qui explique sa faible contribution au budget de l’Etat. Selon les statistiques fournies par l’ARPT, les appels téléphoniques seraient de l’ordre de 500 millions de minutes hors appels locaux qui avoisineraient 2,5 milliards de minutes soit au total 3 milliards de minutes. En prenant seulement 2 milliards de minutes, facturées à 50 Gnf /Min, c’est une cagnotte de 1200 milliards de GNF soit $141$ M$ au lieu des 83 milliards perçus actuellement. »

 Constat : dans le cadre de ces recettes, 20% en moyennes seulement des prévisions sont mobilisés au 9 mois de l’année 2014. C’est pourquoi, l’alliance des républicains estime qu’il est impossible de mobiliser les 80 autres pour cent et du coup, ne sauraient être faits en 3 mois. Conséquence :   l’alliance des républicains demande « qu’il soit entrepris à travers une résolution la mise en place d’une commission parlementaire d’information sur la collecte des recettes dans le secteur des mines et de la téléphonie mobile. » De toute évidence, le groupe parlementaire Alliance Républicaine est en droit de conclure que le volet recettes du Projet de Loi de Finances Initiale 2015 n’est pas élaboré sur la base d’hypothèse convenable à l’actualité économique de notre pays, par conséquent. Partant, « demande aux députés de voter contre l’adoption du volet recettes du Projet de Loi de Finances Initiale 2015 dans son état d’aujourd’hui par esprit de responsabilité et de clarté. »

Jeanne FOFANA, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.