Reforme dans le secteur minier : promouvoir un développement économique durable du pays

La lettre de politique de responsabilité sociétale des Entreprises dans le secteur minier et celle liée à la promotion du contenu local sont en débat au niveau du gouvernement.

La démarche vise entre autres à promouvoir un développement économique durable du pays à travers une exploitation rationnelle des ressources minérales et une utilisation judicieuse des revenus miniers. C’est dans cette perspective que le ministre des Mines se préoccupe de la problématique de la maximisation des retombées économiques de l’exploitation minière pour nos populations.

Selon le ministre ces deux lettres sont présentées en vue de formaliser un cadre d’orientation politique de prise en charge de cette problématique tout en souhaitant leur adoption.

L’objectif principal de la politique de Responsabilité Sociétales des Entreprises (RSE) est de promouvoir une gestion responsable et durable du secteur minier guinéen. Elle vise spécifiquement à : contribuer au développement socio-économique harmonieux des localités minières ; assurer le respect et la protection de l’environnement minier ; promouvoir le respect des droits humains dans le secteur minier.

S’agissant de la seconde Lettre, elle fixe en particulier le cadre de promotion de l’emploi local ainsi que des prestations des fournisseurs et PME locaux dans le secteur minier. Elle permettra selon le ministre, à la Guinée de disposer un réservoir de main d’œuvre hautement qualifié et disponible, et de constituer un réseau performant d’entreprises domestiques, fournissant au secteur minier une gamme étendue de produits et services adaptés.

A ce titre, la création d’un Comité de Pilotage avec pour objectif de veiller à la coordination et au suivi-évaluation de la mise en œuvre de la politique de promotion du contenu local est en train d’être mûrie au niveau du Département des Mines.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.