Relance du Conakry-express : Alpha Condé donne des consignes

Le train Conakry-express est à l’arrêt depuis bien des jours. Un problème lié aux accords entre gouvernement guinéen et partenaires chinois serait à l’origine de l’immobilisation unilatérale, après déjà trois mois de période d’Ebola.

Les usagers de ce train de deux locomotives et de 12 wagons en circulation ne savent plus à quel moyen de transport se fier, avec ces interminables bouchons sur les artères chaotiques de la capitale guinéenne. L’affaire est actuellement remontée au niveau de la Présidence de la République. Au cours du dernier Conseil des ministres du jeudi, à Conakry, Alpha Condé « demande au gouvernement de diligenter les négociations avec la société chinoise exploitant le train Conakry-express en vue de la reprise du transport urbain. »

De toute évidence, rapporte la presse locale, dans le contrat d’acquisition, c’est seulement le 31 décembre 2016 que le train qui reste encore sous tutelle chinois reviendra à la Guinée. Vivement donc la relance des activités du Conakry-express.

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.