Religion : l’Imam de Conakry se rachète !

Bien des Guinéens avaient crié au scandale lorsque le Grand Imam de Conakry avait passé sous boisseau le snobisme des autorités administratives et religieuses enregistré à Fatako, à l’occasion de l’ouverture officielle de la mosquée de cette localité. El hadj Mamadou Saliou Camara avait avalé sa langue avec Fatako, mais il était sorti des bois pour qualifier le désordre enregistré à Timbo.

Il qualifie celui-ci de «honteux. » Honteux ? Son refus de dire la vérité à Alpha Condé est tout autant honteux et désastreux. Pour El hadj Mamadou Saliou Camara, « Quand on est mécontent, on fait des choses qu’on pense être bons, même si ça ne l’est pas. Je ne sais pourquoi ça s’est passé comme ça ? Qu’est-ce qui a provoqué ça ? Mais religieusement, socialement ce n’est pas bon. C’est honteux ! Ce n’est bon ni pour la communauté musulmane, ni pour la communauté de la Moyenne Guinée », lâchait-t-il à africa Guinée. Vive polémique à l’époque, car, celui qui devrait dire la vérité à Alpha Condé et ses faiseurs de rois, y compris lui-même religieux, n’avait pas bronché. Pour laver cette compromission, l’Imam revient à la charge, à l’occasion du Ramadan pour remettre les pendules à l’heure et se laver de tous soupçons.

Extrait rapportés par Guinée news : « Aujourd’hui, Dieu a confié la destinée de notre pays à Alpha Condé. Il n’est pas du RPG (le parti qui l’a porté au pouvoir, NDLR), il est tout court un Guinéen et il est le père de tous les Guinéens. Il est le père de l’UFDG (principal parti de l’opposition, NDLR) et le père de l’UFR (parti dirigé par Sidya Touré,NDLR). Il est le père d’El hadj Cellou Dalein Diallo (président de l’UFDG, NDLR), le père de Lansana Kouyaté (leader du PEDN, NDLR) ».

Cette sortie suffit-elle pour revenir dans les cœurs des Guinéens déjà frustrés par la sortie scandaleuse d’autrefois ? Bien possible.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.