Rencontre à la Bourse de travail: Le mot d’ordre de grève reste maintenu

Alors que la crise s’accentue dans le secteur de l’éducation nationale, le bras de fer se poursuit entre le gouvernement et les syndicalistes. Malgré la rencontre entre le président Alpha Condé et les leaders syndicaux, les lignes n’ont pas bougé. Elèves et étudiants devront encore rester à la maison, malgré le retard déjà accusé.

Au terme d’une rencontre ce jeudi à la Bourse de travail à Kaloum, les syndicalistes après le compte rendu à la base, ont décidé de maintenir la pression sur le gouvernement, afin de pouvoir obtenir les différents points de revendication.

La question de la grille salariale et la valeur d’indice monétaire qui a chuté jusqu’à 751, contre 1030 sous le régime du Feu Général Lansana Conté, et l’intégration à la fonction publique, des enseignants-contractuels, restent les principaux points de discorde entre gouvernement et syndicalistes.

Une situation qui va encore accentuer la paralysie dans le secteur de l’éducation nationale.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.